Silvia Fiorucci, Maria Katia Tufano et Julien Carreyn en conversation

mai 7, 2024 – Monaco

Mardi 7 mai 2024

18h30

Le QUAI, Monaco

Maria Katia Tufano Vit et travaille en Italie. Diplômée en arts visuels de l’université de Bologne, elle s’est spécialisée dans la restauration d’oeuvres d’art contemporaines, en privilégiant la conservation et l’intervention a minima. Elle gère des collections privées depuis plus de vingt ans et travaille également comme conseillère artistique. Maria Katia Tufano a collaboré à des publications scientifiques sur la conservation et la dégradation des matériaux avec des groupes de recherche du CNR. Depuis 2006, elle est conservatrice de la collection Alessandro Maccaferri. 

Silvia Fiorucci est une femme d’entreprise, collectionneuse d’art et de design contemporain.
Née à Rome, elle vit et travaille à Monaco. Elle est la mère de deux enfants et la grand-mère de cinq petits-enfants.
Silvia Fiorucci a commencé sa vie professionnelle au sein de l’entreprise familiale : d’abord en tant qu’ambassadrice de la marque aux États-Unis, puis en occupant des postes de direction au sommet de l’entreprise, et enfin en tant que responsable des actifs financiers, une activité qu’elle exerce encore aujourd’hui.
Sa passion pour l’équitation, qu’elle a pratiquée à un niveau compétitif pendant plus de vingt ans, a été récompensée par le titre de championne italienne de dressage.
Sa famille a toujours été sensible à l’art ancien, aux antiquités et aux arts décoratifs. Au cours des années, Silvia Fiorucci a développé un intérêt personnel pour l’art contemporain et le design.
Sa collection privée se distingue par une approche expérimentale et transdisciplinaire nourrie de son vécu et de ses recherches. Sa collection s’organise selon différentes ramifications thématiques, qui vont de l’art concret au réalisme magique, de l’abstraction à la figuration. De la peinture au design, la collection trouve son noyau dans le travail d’un groupe d’artistes avec lesquels Silvia Fiorucci a établi une collaboration et un dialogue durables.
En 2018elle fonde La Società delle Api, une association à but non lucratif, afin de consolider sa relation avec les artistes et de favoriser les échanges culturels. Promouvant et soutenant la recherche artistique et la transdisciplinarité, La Società delle Api organise des résidences, des projets spécifiques, des publications et des rencontres dans le but de construire un réseau inclusif entre artistes, architectes, designers, penseurs, conservateurs, chercheurs, représentants d’institutions, collectionneurs et philanthropes.
Silvia Fiorucci est Chevalier de l’ordre du Mérite Culturel de la Principauté de Monaco. En 2017, elle apporte son soutient financier pour la réalisation d’un projet majeur de la Villa Noailles – Centre d’art d’Intérêt National, métropole Toulon-Provence-Méditerranée. Depuis plus de dix ans, elle est mécène du Nouveau Musée national de Monaco. Elle est également mécène du Castello di Rivoli Museo d’Arte Contemporanea, Museo MADRE Napoli, La Triennale di Milano et fait partie du conseil des Serpentine Galleries, Londres.
À titre personnel et avec La Società delle Api, elle a soutenu des projets ponctuels en étroite collaboration avec des artistes et des designers en contribuant, par la production et le prêt d’œuvres, à la réalisation d’importantes expositions dans des institutions internationales. Ainsi, elle a soutenu le travail de Renato Leotta pour Manifesta 12, la Quadriennale de Rome en 2020 et Castello di Rivoli. De plus, elle a apporté son soutient pour l’exposition monographique de Rodrigo Hernández au Wattis Institute for Contemporary Art en 2023, au pavillon Italien ainsi que celui de Sol Calero à la Biennale de Venise en 2024 et la future exposition d’Alvaro Urbano au SculptureCentre, New York.